05.05.2020

Covid 19

Point du 6 mai

Les questions qui nous occupent sont maintenant celles du retour à une vie la plus normale possible.

Je commence par le sanitaire d’abord :
La communication à ce sujet est brève : Pas de cas de Covid en Soule que ce soit sur Tardets ou sur Mauléon.
Et seulement 5 personnes en réanimation pour tout le département 64 et ses 680 000 habitants.
Pour rappel, aucun cas positif lors de dépistages à l’hôpital de Tardets semaine dernière ni lors du dépistage réalisé à l’hôpital de Pau cette semaine.
Conclusion : Les mesures barrières, ça marche.

Je continue avec le confinement :
Nous en sommes à la 8° semaine. Et du 11 mai au 2 juin nous entrons dans une première étape…
Vous avez vu que le département a été classé en vert sur la carte de France et donc que le déconfinement peut se faire sérieusement bien sûr, mais sereinement aussi.
Avec le déconfinement, ce qui a mon avis aurait dû être fait dès le début de l’épidémie, est que chaque cas suspect sera dépisté et mis en confinement chez lui pendant 14 jours s’il est positif.
Et tous les gens qu’il aura côtoyé de près dans les jours précédents seront eux aussi confinés, eux et toute leur famille et également dépistés.
Cette mesure, associée au port du masque dès que l’on est en groupe ou dans un espace fermé et confiné, va tenir le virus éloigné c’est certain.
Pour continuer, Tardets a réouvert son marché avant-hier, et le marché de Mauléon va s’enrichir de tous les commerçants non alimentaires à partir du 16 mai.
Pour les déplacements, ils se feront sans autorisation et librement dans le département, mais une autorisation sera nécessaire pour sortir du département toujours dans le rayon des 100 km imposés.
Les rassemblements seront limités à 10 personnes maximum. Et tous les grands rassemblements sont interdits jusqu’à fin août ! Cela concerne donc toutes les festivités et toutes les animations de la commune et on va se rendre compte que nous en avons beaucoup, et de la Soule.
Ce sera possible de se marier officiellement en Mairie bien sûr, en assistance réduite. Enfin, à priori les messes pourront reprendre à partir du 02 juin.

Concernant la commune :
La Mairie a réouvert l’accueil physique aux personnes et c’est un bon signe donné à tous.
Nous en arrivons à la distribution de 1 000 masques tissus, et les appels continuent pour en obtenir. J’incite tous les Mauléonais à appeler la Mairie, nous avons des masques.
La Communauté d’Agglomération va aussi distribuer des masques semaine prochaine, mais on ne sait pas encore ni combien ni à qui.
Les personnes âgées ne sont pas oubliées puisque nous continuons à les appeler régulièrement et à faire le portage des courses quand elles le demandent.
L’autre sujet qui nous occupe beaucoup est celui de l’école. Le principe que je demande d’appliquer à ce sujet de l’ouverture de nos écoles est celui de la sécurité sanitaire maximale.
Le virus parait contenu puisque nous n’avons pas de cas de contamination à Mauléon depuis le début de l’épidémie, mais il faut continuer à assurer la population de notre sérieux en tant que commune et c’est très important.
Donc en réouvrant l’école, nous ne sommes pas pressés d’avoir tous les enfants, il faut s’adapter, se roder, mais ce sera fait avec un processus sanitaire idéal comme je l’ai déjà expliqué la semaine dernière.
Les grandes lignes du dispositif sont la prise de température à l’entrée à l’école avec bien sûr le refus des gens fiévreux, la désinfection des zones de contact plusieurs fois par jour, le port du masque par les adultes, le lavage très régulier des mains, pour entrer à l’école, en ressortir, pour aller en récréation et en revenir, pour aller à la cantine et en revenir et l’interdiction aux personnes extérieures à l’école d’y pénétrer, parents y compris.
Le travail de préparation a été fait sérieusement avec plusieurs réunions sur les 2 semaines passées entre élus, directrices et personnel communal, du travail sur les lieux pour évaluer les choses et le travail, la réalisation de plannings du nettoyage et l’approvisionnement de désinfectants agréés et en quantité.
Sur la base du volontariat des familles pour mettre leurs enfants à l’école, les écoles de Mauléon vont rouvrir mardi prochain avec 1/3 de leur effectif d’élèves environ.
Ces mesures ont aussi été partagées avec l’école Jeanne d’Arc.

Enfin, l’économie : éviter l’effondrement !
Sur ce point de l’économie, on sait tous que crise économique implique crise sociale en même temps. Cela fait des semaines que je parle de ce point et nous y entrons de plain-pied maintenant. 60% du secteur marchand du département est en demande de chômage partiel, c’est énorme, et le redémarrage ne coïncidera pas avec déconfinement car il faut qu’il y ait des commandes pour reprendre l’activité. Or, beaucoup de secteurs sont dans le doute, et certains totalement arrêtés et qui ne reprendront pas encore d’un moment. Certaines entreprises travaillent avec la moitié de leur effectif, d’autres travaillent 1 semaine et referment ensuite, d’autres sont à l’arrêt total et sans perspectives, etc… Et les premiers problèmes de décalage de paiements apparaissent dans les entreprises, ce sont les premiers signes des grandes difficultés qui nous attendent.
Nous avons géré l’épidémie, le défi est celui de gérer la crise économique, et c’est une toute autre paire de manches à mon avis.

Vous pouvez appeler la Mairie de Mauléon au 05 59 28 18 67 ou bien la Mairie de Tardets au 06 18 31 46 50.
Je termine en vous disant que pour les questions sanitaires courantes, le contact est toujours la CPTS de Soule, le docteur De Gaye, au 06 47 71 16 04 et que vous pouvez appeler les mairies de Mauléon et de Tardets pour toutes autres questions.
Ce communiqué comme les précédents, est consultable sur le site internet de la mairie de Mauléon-Licharre et est en libre-service devant la porte de la Mairie.